Français Intranet
Solutions d'encaissement et de gestion
NF
Accueil > Actualités > Publications
04
juil.

Le G20 de Beynes dans les Yvelines vient de s’équiper de la nouvelle tablette Zebra

L'équipement sera dédié à deux usages spécifiques : optimiser la préparation des livraisons à domicile et assurer le contrôle des prix. Olivier Prudhomme, directeur de ce magasin de proximité dynamique, nous explique les raisons de son choix et dresse un premier bilan après deux mois d'utilisation.

Qu'est ce qui caractérise votre magasin ?
Le G20 de Beynes a été implanté en en 1973 sur 350 m2  à l'époque et il a été agrandi en 2000 pour passer à 1000 m2 mais c'est surtout sa dimension de proximité qui le caractérise. Nous connaissons assez bien nos clients et sommes vigilants par rapports à leurs attentes. Notre clientèle est assez mixte avec plutôt une fréquentation de personnes âgées le matin et familiale en journée et en fins de semaines. Nous avons également une activité assez importante de livraison à domicile qui a été mise en place il y a une dizaine d'années. Elle concerne surtout le milieu associatif, entreprises, les personnes âgées ou qui ont des difficultés pour se déplacer de manière permanente ou occasionnelle.

C'est pour cette activité de livraison à domicile que vous vous êtes équipé de la tablette Zebra ?
Effectivement, c'est cette partie de notre activité qui nous a incité à nous équiper avec une tablette d'encaissement en avril dernier. Nous assurons cette prestation gratuitement pour nos clients
et  nous sentons que tous les ans, il y a une évolution sensible de la demande, notamment au niveau des personnes âgées. C'est un marché qui ne fera que se développer. Il nous faut être encore plus efficaces au niveau de la logistique et en particulier de la préparation. C'est dans ce sens et à cet usage que nous avons choisi la tablette.

Que vous apporte ce nouvel équipement ?
La tablette fonctionne comme une caisse mobile. Quand on prépare une commande, le livreur prend le produit, le scanne avec la tablette et le met directement dans le carton. Il ne reste plus qu'à envoyer le ticket sur une caisse. Cela diminue significativement les manipulations et en particulier cela évite de ramener le produit à la caisse pour le scanner. On a une vraie caisse avec toutes ses fonctions dans les mains, mais elle est mobile ! C'est facile et le gain de temps est indéniable ! 

Vous avez également une autre utilisation de la tablette ?
On s'en sert aussi pour le contrôle des prix. Avant, nous avions un système qui était lié au back office de notre logiciel mais c'était un peu compliqué et ça prenait pas mal de temps. Désormais, on scanne directement le produit en rayon et on peut voir tout de suite si le prix balisé au niveau du magasin est bien le même que celui qui remonte en caisse.

La dimension mobile est donc primordiale ?
En ce qui nous concerne, absolument. La tablette peut éditer ses propres tickets si besoin en étant reliée à une petite imprimante ou faire remonter ses opérations automatiquement vers la caisse à laquelle elle est synchronisée en wi-fi.
Nous avons un recul de quelques mois et franchement, l'utilisation est très intéressante

G20 Beynes