Français Intranet
Solutions d'encaissement et de gestion
NF
Accueil > Actualités > Publications
11
sept.

Vous avez des questions sur la norme NF525 obligatoire au 1er janvier 2018 ? Toutes les réponses sur le stand AEM Softs à l'entrée de Natexpo !


A partir du 1er janvier 2018, tous les commerçants - y compris ceux  qui sont spécialisés bio et bien-être - devront être équipés d'un système satisfaisant aux obligations d'inaltérabilité et de sécurisation des données. Vous avez des questions à ce sujet ? Retrouvez les spécialistes qui répondront à toutes vos interrogations sur le stand AEM Softs à l'entrée de Natexpo.

Le code des impôts instaure à partir de janvier 2018 l'obligation pour tous les commerçants : « d'utiliser un logiciel ou un système satisfaisant à des conditions d'inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d'archivage des données en vue du contrôle de l'administration fiscale, attestées par un certificat délivré par un organisme accrédité (…) ou par une attestation individuelle de l'éditeur ».

Après avoir satisfait à l'ensemble des contrôles effectués par Infocert, le logiciel de gestion d'encaissement STORE-POS développé par AEM Softs a obtenu son certificat d'agrément en 2016… avec un an d'avance ! Les vérifications de l'organisme de contrôle ont porté à la fois sur le logiciel et son fonctionnement mais également sur la qualité du processus qui a permis son développement, de la conception à la partie test.

Les équipes d'AEM Softs vous accueilleront sur le stand situé à l'entrée du salon Natexpo et répondront à toutes les questions que vous vous posez sur cette nouvelle réglementation et la manière de mettre vos systèmes en conformité avec la loi et le code des impôts.

Retrouvez-nous à Natexpo du 22 au 24 octobre 2017
Paris Nord Villepinte – Hall 7 -
Stand H11

Petit rappel : actuellement, en cas de contrôle et de fraude avérée, le commerçant fait l'objet d'un redressement fiscal tandis que la société éditrice du logiciel d'encaissement, considérée comme « solidairement responsable », se voit infliger une amende de 1 500 € par logiciel vendu.

A partir de janvier 2018, le commerçant qui ne sera pas équipé de systèmes certifiés encourra une amende de 7 500 € par système de caisse non conforme et renouvelable tous les 2 mois tant que le problème ne sera pas réglé. De quoi motiver les plus hésitants !!

 

Store Pos et NF